Rechercher
  • NDecatoire

L'analyse des pratiques et pratique réflexive


Les professionnels exerçant dans les secteurs sanitaire, social et médico-social, chargés du suivi des personnes, expriment très souvent le besoin d’espaces de partage et d’échange sur leurs pratiques professionnelles;

Un des axes de travail défini pour répondre a cette demande est l’analyse de pratiques.

Désormais reconnue comme une méthode de formation ou de perfectionnement, l’analyse des pratiques désigne une méthode fondée sur l'analyse d'expériences professionnelles, récentes ou en cours, présentées par leurs auteurs dans le cadre d'un groupe composé de personnes exerçant la même profession..

L'analyse des pratiques permet la construction de compétences professionnelles et de maîtrise des rapports à la pratique par la mise à distances de l'action et la réflexion portée sur la pratique. Les professionnels s’engagent dans la recherche du sens de leurs pratiques, permettant indirectement l’amélioration de leurs techniques et postures.

Les techniques

La démarche d’un groupe d’analyse des pratiques professionnelles se propose de partir de la pratique initiale (quotidienne) du professionnel-apprenant, de la re-problématiser en passant par une analyse théorique explicative et réorganisatrice des schèmes d'actions en fonction des conduites bientraitantes et recommandées sur le sujet.

L’analyse des pratiques s’appuie sur la pratique réflexive, par laquelle le sujet prend sa propre action comme objet de réflexion. La pensée réflexive valorisée lors des séances d’analyse de pratique professionnelle est un processus cognitif continu, un retour de la pensée sur elle-même visant à faire émerger des « solutions éthiquement acceptables aux situations rencontrées.

L’acte réflexif devient alors acte de formation lorsque celui ci s’accompagne d’une activité d’analyse et de repositionnements théorique et scientifique . Nombre de problèmes rencontrés dans la pratique ne peuvent trouver leur solution dans les livres et ne peut être seulement résolus à la lumière des savoirs théoriques et procéduraux enseignés.

Cette distanciation permet d’identifier la mise en œuvre de comportements, de compétences en actes, de comprendre le sens de l’action réalisée dans des situations professionnelles concrètes. Il revient à déconstruire les problématiques qui organisent les pratiques et à permettre de laisser émerger des idées et réflexions pour élaborer des réponses collectives et co construites àmettre en place. le repositionnement professionnel se construit autour de réflexions éthiques, bientraitantes permettant de redonner du sens à son travail.L’intervenant psychologue analyse et repositionne les pratiques en se référant à son répertoires de savoirs professionnels et scientifiques et notamment les recommandations de bonnes pratiques de l’ANESM/HAS.

Le groupe d'analyse des pratiques professionnelles est un cadre propice pour favoriser l’expression, la réflexion, l’échange de bonnes pratiques professionnelles, la coopération et la cohésion des personnes autour des thématiques partagées, choisies ou proposées.

Les objectifs de la démarche :

La démarche d’analyse des pratiques professionnelles est un dispositif structuré d’échanges qui amène un groupe de pairs – dirigeants, managers ou collègues – à se comprendre, à s’apprendre mutuellement et à s’entraider.

La démarche permet d’inscrire l’entraide et la coopération dans le fonctionnement quotidien de l’entreprise et de favoriser le travailler ensemble.

  • Prendre du recul face aux difficultés rencontrées dans sa pratique professionnelle quotidienne

  • Accepter de se questionner et d’être questionné sur son savoir, son expérience, ses valeurs, ses idéologies, ses représentations, dans ses prises de position, etc.

  • Prendre conscience de ce qui a mené à la difficulté ressentie et, le cas échéant, modifier ses représentations et ses croyances professionnelles.

  • Élaborer de nouvelles pistes d’actions face à des projets complexes

  • Développer de nouvelles compétences, de nouveaux savoirs pratiques

  • Progresser dans ses relations interpersonnelles.

Le groupe d’analyse des pratiques professionnelles (APP) fonctionne sur le principe d’un accompagnement mutuel (on parle de co-développement). Chaque participant, à tour de rôle, présente aux autres participants du groupe une difficulté, une préoccupation, un projet, une situation problématique, de sa pratique professionnelle quotidienne afin de la « décortiquer » pour y apporter des éléments d’amélioration dans ses techniques et ses postures. Les autres participants ont pour rôle de lui apporter une aide utile.

Il s’agit d’un travail sur soi permettant de devenir auteur de ses pratiques.

Le groupe constitue un groupe d’entraide et d’apprentissage. Il offre à la fois soutien et confrontation. L’essentiel de chaque rencontre est consacré à développer une pratique réflexive et à chercher ensemble des moyens spécifiques de compréhension et d’action par rapport aux problématiques apportées.

Le groupe apprend ainsi aux participants :

  • à mieux se connaitre

  • à s’entraider au dépassement des difficultés rencontrées dans le quotidien du travail

  • à faciliter le développement continu des compétences

  • à s’enrichir de la diversité des points de vue

  • à optimiser son fonctionnement au fur et à mesure des séances

  • à développer un esprit coopératif.

Ce faisant, ils développent une culture de réflexion partagée, d’entraide et d’apprentissage collectif qu’ils pourront étendre à leur entourage ou dans leurs équipes respectives.

Sur la durée, ce processus d’apprentissage, à la fois individuel et collectif, favorise l’évolution personnelle et professionnelle de chaque participant, ainsi qu’une culture de coopération.


4 vues

DNA 2017 créé par Decatoire nathalie copyright 

  • blog Dna formations
  • b-facebook